Tout connaître : Avis et conseils

Conseils sur différents produits ou services

Archive for the tag “Gestion électronique de documents”

Ce qu’il faut savoir sur la Gestion électronique des documents

La gestion électronique des documents ou GED consiste à organiser, structurer et homogénéiser les documents électroniques au sein d’une organisation. La GED est un des piliers majeurs de l’éditique et de nombreux éditeurs de logiciels de gestion commerciale ERP fournissent des solutions pour indexer, classer et stocker les documents électroniques.

L’acquisition des documents et leur numérisation
Des solutions de GED comporte généralement un produit ou un outil pour acquérir et numériser des documents. Ces numérisation s’appuie sur des scanners et des logiciels de reconnaissance optique, notamment pour identifier les informations nécessaires pour le classement des documents (reconnaissance de police de caractère, codes à barres, OCR, Datamatrix…). Cette numérisation se dote généralement d’une installation réseau pour connecter l’ensemble des scanners à la solution.

Cette numérisation permet de limiter le stockage des documents sous forme papier (destruction uniquement si cela est autorisé ou si le format électronique fait office de valeur probatoire).

Indexation des documents électroniques et leur traitement
La numérisation des documents ou leur production via un logiciel de composition ou de transformation doit être accompagnée d’une phase d’indexation, permettant à l’outil de GED de les identifier, les classer et les stocker.

Cet indexation peut se faire par le biais d’un fichier d’index (texte, XML), associé à un fichier à mettre en GED. Le fichier d’index contient une ligne ou une section par document (ou client) contenu dans le fichier de données. Cette ligne (ou section) donne les informations nécessaires pour le stockage, l’identification et la classification du document.

Une autre technique pour la gestion électronique des documents consiste à insérer des métadonnées dans les fichiers à mettre en GED. Cela se traduit par l’ajout de Bookmarks pour les PDF, TLEs ou NOPs pour les AFP ou des commentaires pour les fichiers PostScript.

Le stockage des documents
Pour des raisons légales, certaines données doivent être stockées pour une longue durée (par exemple, 10 ans). Cela nécessite un espace de stockage en adéquation avec la volumétrie, des procédures de sauvegarde pour pallier aux sinistres éventuels (incendie, pannes matérielles…) et la possibilité de mettre en place un système redondant sur plusieurs sites physiques ou installation réseau, pour réduire les risques de perte de données.

Les solutions GED ou gestion commerciale ERP doivent respecter les réglementations en vigueur (stockage des documents identiques à ceux produits initialement, récupération d’identifiant du client, adresse…).

Consultation et réédition de documents
Au travers d’une interface, l’outil de GED met à disposition les moyens nécessaires pour consulter et rééditer un document stocké. Un client peut ainsi demander à ce que soit rééditer un document (pour des raisons juridiques ou de vérification). Certains éditeurs proposent des interface en Client Léger, et des API pour permettre d’extraire les documents via un système tiers.

Workflow et mécanisme de mise en GED
La plupart des éditeurs de solution de GED propose des mécanismes de Workflow d’approbation et de suivi du cycle de vie des documents. Cela permet de connaitre par exemple le statut d’un document, de sa création ou numérisation jusqu’au stockage et son éventuelle réédition.
L’approbation de la numérisation ou stockage peut s’appuyer sur plusieurs étapes pour sécuriser le processus et s’assurer que seuls les documents validés peuvent être stockés.

La gestion électronique des documents

La Gestion électronique des documents est la façon dont une entreprise utilisant des programmes informatiques et de stockage d’informations gère ses différents types de documents.

Pourquoi un GED ?

Un système de Gestion électronique des documents (GED) permet à une entreprise et à ses utilisateurs de créer un document ou la sauvegarde d’une copie papier sous forme électronique. Autrement, la GED peut gérer des documents sous forme d’image, vidéo, audio, ou textes. Un système de GED fournit habituellement une vue unique de plusieurs bases de données et peut inclure même des scanners pour la sauvegarde des documents, des imprimantes pour la création de copies papier.

Pour relier ces différents dispositifs la GED doit faire appel à un réseau qui comprend des appareils de stockage tels que: des systèmes de disques indépendants, un serveur et des programmes de serveur permettent la gestion des bases de données. Donc, une installation réseau réunissant tout ces dispositifs est nécessaire. Cette installation réseau nécessitera du matériel réseau tels que des routeurs, des commutateurs, des hubs, etc.

La GED doit répondre à certaines procédures de gestion des documents.

Tout système GED doit se conformer à des systèmes d’acquisition des documents par exemple: la numérisation des documents en papier, leur indexation, leur classement, l’archivage, la manière d’accéder aux documents, leur diffusion, etc. La GED permet à l’organisation ou l’administration d’assurer la collaboration, la capitalisation et l’échange des différentes informations. Elle prend en considération le besoin de gestion des documents suivant leur durée de vie réglementaire, depuis leur création jusqu’à leur archivage.

La gestion commerciale ERP un exemple de système de gestion électronique d’une entreprise.

Le mot ERP qui désigne en anglais « Enterprise Ressource Planning » est appelé chez les les francophones par PGI (Progiciel de gestion intégré). Ce système de gestion commerciale et administrative de façon électronique est utilisé pour répondre à certaines caractéristiques qui permettent: l’unification des actes administratifs, la mise à jour en temps réel de l’information qui se répercute sur tous les modules associés, le suivi facile de l’origine de toutes les informations, la gestion commerciale ERP, la couverture de tous les systèmes d’informations à moins que la société ne décide d’installer que quelques modules de l’ERP, etc.

De la réception de l’information à la gestion administrative

La gestion des documents administratifs permet de structurer de manière sûre et méthodique tous les documents ou données dont un particulier, une entreprise, une collectivité locale ou même un organisme étatique peut avoir besoin pour réguler son activité. Celle-ci passe nécessairement par les indispensables traitements des documents qui proviennent des informations collectées. Qu’elle provienne des médias, de la presse, du web ou encore de nos proches connaissances, les infos que nous recevons au quotidien sous toutes ces formes se doit d’être analysée. Ne devons-nous pas essayer de la percevoir comme une donnée importante pour une meilleure gestion de nos activités?
Effectué des traitements sur tous types de documents demande au minimum des informations précises et bien assimilées. Ces distinctes opérations réalisables peuvent se ranger dans plusieurs catégories. Nous pouvons citer entre autres l’introspection, le développement, l’extraction, la distribution, le classement et l’indexation des différentes pages avant d’ exécuter les conversions aux formats désirés.

L’incontournable information
Ce concept très mobile dans sa définition globale est intérieurement rattaché aux notions de communications, de données, d’instructions, de connaissances ou encore de perception. Les infos dans leurs formes primaires sont ce qui donne une forme, une perception des choses à notre esprit. N’est-ce pas sans aucun doute le préalable à toute initiative ? Car sans information reçue, comment pourrions-nous entreprendre une bonne organisation sociale et administrative.

L’importance des traitements des données numériques
Les traitements des documents numériques se présentent comme inéluctables de nos jours. Pour autant son importance dans la gestion des documents administratifs n’a pas encore convaincu totalement certains corps de métier. Les professions en lien avec la littérature sont en train de s’y mettre, mais à un rythme de lecture de roman, c’est-à-dire très lentement.

Post Navigation